Forum RPG sur le manga One Piece.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kuroda Shinzo (Terminé ! ^^)

Aller en bas 
AuteurMessage
Ex Monkey D. Luffy
Capitaine des Mugiwaras Pirates [En teste]
Capitaine des Mugiwaras Pirates [En teste]
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 08/12/2008

Feuille de personnage
Fruit du démon: Gomu Gomu No Mi
Camp: Mugiwara No Kaizoku
Prime: 300 000 000

MessageSujet: Kuroda Shinzo (Terminé ! ^^)   Lun 8 Déc - 18:58

Nom :
Kuroda

Prénom :
Shinzo

Surnom :
Le guerrier fantôme..

Age :
25 Ans

Sexe :
Masculin

Race :
Humain

Origine :
Une petite île perdue dans Grand Line

Ambition :
Trouver un sens à sa vie

Domaine souhaité : (Pirates, Marines, etc…)
Pirate solitaire ( si possible ^^)

Spécialité :
Utilisateur d'un fruit du démon/bretteur

Rang :
Simple vagabond

Arme :
Shinzo possède un gant en métal dans lequel sont implantées quatre lames d'une trentaine de centimètres. On peut donc appeler cela des « griffes ».

Équipage voulu :
Pas d'équipage (pour l'instant^^)

Fruit du démon :
Chi Chi no Mie (Fruit du sang).

Shinzo, en avalant ce fruit a acquit la capacité de transformer son corps tout entier en sang. Comme tous les possesseurs de fruit Logia, les coups physiques sont quasiment inefficaces contre lui. Shin a un contrôle assez moyen de son fruit, à l'heure actuelle, il peut se dématérialiser et parasiter le corps d'autrui. Cependant, avec un peu d'entraînement, les véritables possibilités de son fruit verront le jour. En effet, il pourra augmenter la vitesse de circulation de son sang (comme Luffy) afin que celui se mettent à bouillir, lui conférant alors une puissance accrue lors de ses coups. Assurément, son sang bouillonnant sera doté d'une telle température qu'il brûlera obligatoirement l'ennemi au contacte... D'autres pouvoirs sont encore à prévoir...

Description physique :

Le physique, voila une chose bien facile à décrire et pourtant tellement compliquée à expliquer. En effet, chaque personne possède sa propre apparence (sauf les jumeaux, triplés, etc.… Bien entendu^^). Il est donc évident qu’un individu ne pourra pas être pris pour un autre. D’ailleurs, heureusement que ces différences existent bel et bien ! Imaginez, si nous étions tous semblable, comment se démarquer des autres ? Quoiqu’il en soit, certains êtres, malgré leur apparence propre, passent totalement inaperçus. Cela est dut au faite qu’ils se fondent dans la normalité de notre société et donc ne sortent pas du lot, mais peut-être ne le veulent-ils pas tut simplement. Néanmoins, des hommes ou des femmes (je ne suis pas un macho voyons) se distinguent. Soit par leur couleur de cheveux, leurs vêtements ou encore leurs visages. Bref, je vais tenter de vous expliquer au mieux la physionomie de notre personnage et vous pourrez ainsi constater qu’il appartient à la classe de personnes qui « se démarquent ».

Shinzo est un jeune homme de 25 ans, bien que son visage d’apparence plutôt juvénile laisserait croire qu’il n’en a que 19. Néanmoins, si nous prêtons attention à l’ensemble de son corps, nous nous rendons bien vite compte qu’il est bien plus mûr. En effet, les muscles de ses bras sont facilement visibles et saillants. De plus, son torse est assez développé et c’est donc tout naturellement que ses pectoraux sont bien marqués. En dessous des pectoraux, comme vous devez le savoir, se trouvent les abdominaux ; là aussi notre garçon n’a pas à se plaindre. Effectivement, deux magnifiques rangées de tablettes de chocolat ont recouverts son ventre. Bien entendu Shinzo n’est pas seulement un énorme muscle, et non ! Il possède aussi une tête et je vous propose de m’y attarder un petit peu. Elle est d’une forme légèrement ovale quoique quelque peu carrée aux alentours de son sommet. Ses lèvres particulièrement fines passent quasiment inaperçues sous son nez qui est ma foi, bien plus volumineux que ces dernières ; sans toutefois être gigantesque. Ses yeux ressemblant à des amandes sont surplombés par son front suffisamment large. Ces instruments qui lui permettent de voir sont également d’une beauté exceptionnelle. Ils sont en effet teintés d’un bleu profond comme on en voit rarement. Au dessus de son front se trouve sa chevelure. Il la dirige généralement vers l’arrière en prenant soins de laisser une petite mèche lui recouvrir la partie gauche du visage et le début de son tronc. Oui ! Ses cheveux sont longs, d’ailleurs, s’il ne les attachaient pas ils lui tomberaient jusqu’aux épaules.

Coté vestimentaire maintenant. On ne peut pas dire que Shinzo soit un as pour s’habiller, c’est pourquoi il ne porte pratiquement rien ! Assurément, il n’est vêtu que d’une sangle mise en oblique sur la partie supérieure de son corps. Cette dernière, faite de cuir est reliée par ces deux bouts à l’aide d’une tête de dragon gravé dans un étrange métal…Peut-être de l’argent. Pour compléter cela, une autre sangle horizontale vient croiser la première, elle aussi constituée de cuir et d’argent par endroits. Mais qu’a-t-il bien pu mettre sur ses jambes ? C’est fort simple, un pantalon des plus basiques comme il en existe tant. Assez large pour qu’il puisse se mouvoir à son aise et décoré de différents motifs afin de le rendre plus agréable à l’œil. Il le retient avec une large ceinture à laquelle un autre bout de tissus est accroché. Néanmoins, cet autre morceau de tissus semble avoir bien plus de valeur que le pantalon lui-même et cela peut se remarquer à l’écusson cousu dessus. Oui, cet écusson était l’insigne d’une ancienne famille de noble aujourd’hui disparue dans d’obscure raison. Pourtant, si nous prenions la peine de lire l’inscription qui figure sur cette enseigne, on pourrait déchiffrer « Chôjirô »…Ce qui n’est pas le nom de notre Shinzo bien aimé, peut-être l’a-t-il volé ou l’a-t-il reçu ? Suivant le pantalon, viennent les chaussures. Il les enfile sans chaussettes, laissant directement sa peau entrer en contact avec ses souliers. Ils ont par ailleurs un style bien banale, coloré dans leur intégralité en noir ; ils « collent » bien aux pieds afin qu’ils ne puissent pas glisser et voler trois mètres plus loin à chaque pas.

Mais quel imbécile, j’allais presque oublier ! Au bout de son bras gauche demeure sa main gauche, quoi de plus logique ? La réponse est « rien ». Quoi qu’il en soit, cette main repose à l’intérieur d’un gant confectionné au moyen d’une texture souple et qui peut s’élargir d’un ou deux centimètres. Cependant, vous ne verrez jamais cette contexture puisque par-dessus celle-ci, a été collé un large morceau de métal au bout duquel reposent quatre lames d’une vingtaine de centimètres. On peut donc appeler cela des « griffes » ; Shinzo s’en sert bien évidemment pour combattre, c’est son arme fétiche. D’ailleurs, il la manie à la perfection !

Description mentale :

Bien entendu, comme vous devez vous en douter ; une personne ne se caractérise pas uniquement avec son apparence physique. Non, sa mentalité, sa personnalité et son intelligence jouent un rôle majeur dans sa distinction ! Certains sont gentils, attentionnés et affectueux, d’autres sont plutôt violent, méchants et avides de pouvoirs. Notre personnage quant à lui est un peu de tout cela. Comment ça ? Ce n’est pas aussi complexe qu’il n’y paraît, lisez ce qui suit et vous comprendrez mieux, je vous le garantis.

Kuroda Shinzo est un être aux multiples visages qu’il sait revêtir lorsqu’il le faut. Le jeune homme a en effet un comportement adapté à chaque personne qu’il rencontre et à chaque situation. Il sera tantôt poli et courtois face à une jeune dame et ce afin de lui plaire ; tantôt sournois et narquois envers un autre homme tentant de s’imposer à lui. Bien évidemment, il ne fait pas cela de manière brutale ; non loin de la ! Il joue tout en finesse, dans la discrétion…Le but étant que ses interlocuteurs ne s’aperçoivent pas de son changement comportemental. Effectivement, imaginez un instant que Shinzo se face percer à jour par un tierce individu…Ce dernier se rendrait bien vite compte que notre jeune homme se joue en réalité de lui et cela risque fortement de lui déplaire ; le Kuroda se retrouverait donc dans le pétrin, bien qu’il s’en fiche un peu. Nous pouvons donc affirmer que notre personnage est suffisamment intelligent et qu’il peut manipuler les autres s’il le souhaite pour parvenir à ses fins. Pour lui une seule chose compte : son propre intérêt et ceux de ses amis, toutefois ; d’amis il n’en a point…Ou tout du moins, il n’en a plus, c’est pourquoi il agit pour lui seul ! Il vous aidera volontiers si toutefois il trouve avantage à le faire. C’est vrai après tout ; pourquoi se fatiguerait-il à accomplir des œuvres si ces dernières ne lui sont d’aucune utilité ?

Quoiqu’il en soit, je vous parlais tout à l’heure de son incroyable facilité à changer de personnalité. Malheureusement, je ne suis pas encore entré dans les détailles et je compte me rattraper maintenant en vous énonçant les différents caractères qu’il peut adopter. Tout d’abord vous avez le gentil et noble Shinzo, ce dernier, toujours souriant et aimable vous paraîtra très sympathique et plus vous discuterez avec lui, plus ce sentiment se renforcera. De plus, il aura le cœur sur la main, prêt à aider son prochain. De ce fait, vous vous attacherez à lui et deviendrez plus aptes à vous laisser manipuler… Mais souvenez-vous, cette gentillesse, ce n’est qu’une façade. Ensuite nous avons Shinzo le courageux et l’intrépide. Il semble n’avoir aucune peur et serait même prêt à sacrifier sa vie au combat dans l’unique but de se glorifier. Un héro, voila le mot qui conviendrait donc parfaitement à cette facette. Le Kuroda qui suit est un véritable cancre, stupide et insouciant il se laisse facilement convaincre et manipuler ; du moins c’est ce qu’il laisse penser. Il enchaîne bêtises sur bêtises et ne s’en excuse jamais, prétextant ne pas s’en rendre compte. Finalement, nous avons Shinzo le provocateur et l’arrogant. Il est le plus méprisable de tous, se moquant de tout ce qui l’entour et rabaissant les autres. Peu de monde l’aime et beaucoup rêve de le voir mort…C’est d’ailleurs pourquoi le jeune homme ne porte ce masque que très rarement, voir jamais ; attiser la colère des autres n’est pas une bonne idée. Mais au bout du compte, Shinzo a-t-il sa propre mentalité ? Et bien oui ! Lorsqu’il était enfant et durant une grande partie de sa vie, notre garçon faisait preuve d’une grande sympathie et d’une générosité non pas incroyable mais assez grande. Aussi le Kuroda, comme tous les membres de son clan, aimait et aime toujours se mesurer à d’autres individus, peu importe le domaine. On peut donc penser qu’il est assez joueur. Cependant, les meurtres gratuits ne l’intéressent pas du tout. Malheureusement, quand le jour funeste de la mort de son seul ami sonna, sa véritable personnalité s’enfuit au plus profond de son cœur, dans une cage dont la clef a été égarée… Depuis lors, jamais celle-ci n’a refait surface…Laissant le jeune homme subir sa pesante lassitude de la vie. Oui, Son ami mort il n’avait plus personne… L’Utopie qu’il visait s’était dissipée en même temps que la vie de Shuya… Maintenant Shinzo vivait, combattait et tuait, sans se soucier des autres… Cependant, une personne, un jour, parviendra sans doute à le libérer de cette prison.

Code du règlement N°1:
[Validé By Zoro]

Code du règlement N°2:
[Validé By Zoro]

Que pensez vous du forum?
Pour l'instant je le trouve bien sympathique.

Comment avez vous connu le forum?
Par Naruto Power RPG^^

Quel est pour vous le point fort du forum?
Heu... Aucune idée XD

Quels améliorations aimeriez-vous pour le forum?
Il est trop tôt pour proposer quoi que ce soit, attendons de voir la suite.


Dernière édition par Kuroda Shinzo le Lun 8 Déc - 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ex Monkey D. Luffy
Capitaine des Mugiwaras Pirates [En teste]
Capitaine des Mugiwaras Pirates [En teste]
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 08/12/2008

Feuille de personnage
Fruit du démon: Gomu Gomu No Mi
Camp: Mugiwara No Kaizoku
Prime: 300 000 000

MessageSujet: Re: Kuroda Shinzo (Terminé ! ^^)   Lun 8 Déc - 19:18

Histoire :


.:. Il y a 25 ans.:.

Ce qu'ils venaient de faire, était-ce vraiment raisonnable ? Ce clan était-il fou à ce point ? Ils méritaient donc tous cette réputation. Oui ! Ces Kuroda, pirates ne vivant que pour combattre et relever des défis plus grands, de jour en jour. N'étaient-ils pas déjà assez fort ? Bien sur que si ! Alors pourquoi avoir donné ce fruit du démon à ce nouveau né ? Cela restera un mystère total...

.:.En cet instant.:.

Une douce brise traversait le monde des humains, caressant avec une somptueuse douceur la nature encore endormie. Le long des feuilles, coulant d’une manière gracieuse, l’eau de pluie gouttelait pour s’écraser contre le sol toujours humide. Les animaux pointaient le bout de leurs nez, sortant d’un profond sommeil…La nuit avait été calme. D’ailleurs, aux abords de la forêt aucun bruit ne se faisait ouïr ; la tranquillité régnait toujours. Cependant, au centre de la vaste étendue verte constituée d’arbre, un cri survint. Il semblait appartenir à un homme assez jeune, que faisait-il la et surtout que lui arrivait-il ? Tout d’un coup, d’une vitesse incroyable ; un être surgit des buissons à l’aide d’un saut magistral ; il devait s’agir du garçon ayant hurlé. L’inconnu se stoppa quelques instants tout en regardant derrière lui. Son visage affichait non pas de la peur mais plutôt de l’étonnement. Peu à peu, cette expression changea et devint soulagement…L’individu commença alors une chute vers l’arrière, ses lèvres formant un sourire à peine remarquable. Il s’effondra à même l’herbe, ses yeux se fermèrent peu à peu, d’eux même. Tout autour de lui, un liquide rougeâtre, il s’était échappé du trou dans sa poitrine. Dans ce qui paraissaient être de terribles efforts l’étranger ouvrit la bouche dans le but de murmurer quelques mots : « Ainsi donc s’est terminé…Je suis heureux que ce soit toi… ».
Alors qu’il achevait sa phrase pour le moins surprenante, une sombre silhouette se dessina au dessus de sa tête. Lentement, l’ombre prit forme et il fut possible de deviner l’apparence de la personne se tenant la. D’après la large carrure et les robustes épaules qu’elle affichait, l’ombre devait appartenir à une personne masculine et plutôt musclée. De sa main droite il tenait fermement un objet ressemblant fortement à une arme blanche constituée d’un manche assez long et d’une lame d’une cinquantaine de centimètre : une lance sans aucun doute… L’inconnu allongé sur le sol soupira longuement, il venait d’inspirer une grande quantité d’air dans ses poumons et avait recraché ce dernier quelques secondes seulement après son inspiration…

.:.Quelques années plus tôt.:.


Sable, chaleur, mauvaise humeur et grandiose, voici, en quelques mots la description d’Atsusa. Oui, cette somptueuse citadelle jaunie par le sable abondant qui la décorait portait bel et bien le nom d’Atsusa. D’ailleurs, l’architecture de cette ville était bien étrange ; effectivement, les bâtiments étaient, pour la plupart, construis en hauteur sur une sorte de montagne miniature. Il était à noté également, que plus les habitations se trouvaient haut, plus elles étaient grandes…C’est donc sans surprise que je vous apprends que le palais d’Atsusa surplombait l’entièreté des lieux et, pour être honnête, c’est lui qui donnait tout son charme à cette ville infernale. Car oui, elle était infernale ! La température dépassait généralement les trente degrés Celsius, mais ce n’est pas tellement cela qui la rendait « infernale ». Non, loin de la, je dirais plutôt que ses habitants offraient une mauvaise image, assurément, ils se plaignaient assez souvent et n’étaient jamais contents, aussi, une dispute pouvait vite se déclarer et ce pour une stupidité…Tel qu’une place pour ranger son cheval… Néanmoins, si les gens étaient autant insatisfaits c’était sans doute parce qu’ils étaient riches ; en effet, Atsusa était la ville la mieux placée au niveau économique de ce pays somptueux. Cela n’empêchait guère la pauvreté de parcourir la bâtisse, puisque, comme dans toute ville « riche » Atsusa possédait son quartier pauvre. D’ailleurs, dans cette agglomération, la plupart des habitants n’avaient aucun toit, vivant dans la rue et dormant à même le sol. Aussi, il n’était pas rare de voir quelques enfants voler un fruit au marchand ou faire les pickpockets afin de survivre…La vie était ainsi faite.
Mais explorons plus en profondeur ce quartier défavorisé. Des maisons en ruine, des déchets décorant le sol, des mendiants de ci de la…Et, face à un banc encore en bon état, un groupe de trois hommes dont celui du milieu, le leader sans doute, tenait un couteau. Cet être était vêtu d’une longue veste de couleur noire enfilée par-dessus un pull à demi déchiré…L’homme ouvrit lentement la bouche afin de prononcer quelques mots, mais à qui étaient-ils destinés ?
-Hey toi…Tu ne sembles pas venir d’ici, tu fais quoi dans ce quartier ?!

Vraisemblablement, une tierce personne avait prit place sur ce banc et, d’après les propos de l’inconnu armé, il était étranger à cette zone. L’interrogateur marqua une courte pose et, voyant qu’aucune réponse ne se faisait ouïr de la part du mystérieux jeune homme assit, il décida de continuer son monologue avec une nouvelle question…Enfin, plutôt une recommandation.
-Quoiqu’il en soit, tu as choisis le mauvais endroit pour te reposer étranger… Donnes nous tous tes biens de valeur ou il t’en coûtera la vie !

Il avait énoncé cette phrase en frottant le bout de sa lame sur la paume de sa main gauche, signe qu’il avait une grande confiance en lui. Après tout, deux compagnons à lui se trouvaient à ses cotés et il possédait une arme ; quoi de plus normal d’être confiant ? Cependant, son misérable couteau ne lui serait d’aucune utilité ; non, pas face à l’être qu’il tentait de dépouiller. Le jeune garçon qui subissait les menaces depuis tout à l’heure n’avait toujours pas bougé du banc, ni même ouvert la bouche…En faite, il n’avait prêté aucune attention à ses « agresseurs » qu’il ignorait totalement. D’ailleurs ces bandits de bas étages avaient bien dus s’en rendre compte puisqu’ils commencèrent à s’énerver et à proférer des insultes à tout va. Finalement, après une longue minute de monologue dont je vous tairai les propos, l’homme armé s’écria : « Tu l’auras cherché ! ». Il se mit en mouvement d’une façon peu élégante mais assez rapide et vive. Son bras droit alors à demi plié se tendit en direction du mystérieux individu qui, malgré le danger plus que voyant ne fit signe d’aucune sorte de peur et pour tout dire, la seule action qu’il fit fut de lever les yeux pour fixer les mécréants. Alors que le poignard allait bientôt entrer en contact avec la pauvre victime et donc pénétrer sa chair entre ses deux yeux afin de le tuer ; le briguant s’arrêta. Pourquoi ? C’était si soudain…Avait-il comprit qu’il ne pourrait nullement gagner ce misérable semblant de combat ? Vous êtes en droit de le penser mais la raison était tout autre, avant de vous divulguer cette « raison », il est bon de vous faire remarqué qu’une goutte de sang coulait le long des lèvres de l’ennemi. Que lui arrivai-il ? Subitement, le jeune homme mit son poids en avant afin de se lever du banc sur lequel il était assit. L’individu enfin debout remua ses jambes, comme pour les soulager et faire circuler le sang. Ceci fait, il plaça son index gauche sous les narines de son agresseur, rien…Il ne sentait rien, aucun souffle n’émanait du forban…Il ne respirait plus. Le garçon se saisit du couteau tenu par son « adversaire » ; il amena l’arme au niveau de la ceinture adverse et coupa en deux le bout de tissu qui retenait son pantalon. Il rangea ensuite soigneusement le poignard dans sa poche et se mit à marcher... Le briguant reprit lentement son souffle et constata avec effroi qu’il venait de porter un coup de le vide et que sa lame ainsi que sa victime avaient disparus. Il regarda les alentours tout en se tenant l’estomac et aperçut le jeune garçon à deux mètres dans son dos ; il voulut l’attraper en courant mais se prit les pieds dans son pantalon qui avait glissé jusqu’à ses genoux ; il tomba donc, le nez le premier sur le sol. Ses camarades l’aidèrent bien vite, pendant ce temps, l’inconnu qui avait mit cette fripouille dans l’embarra fit un signe de main comme pour les saluer.

- La prochaine fois, je te tue…Tu as de la chance que j’aie des choses importantes à faire…


Le début sa phrase fut énoncée de manière joyeuse et gaie et quelque peu moqueuse ; quant à la seconde partie de sa sentence, elle avait été dite plus bas, de manière à ce que lui seul puisse entendre ; de plus, le ton qu’il avait prit était sérieux et froid… Ces choses devaient vraiment être d’une importance capitale pour ce garçon. Néanmoins, comment avait-il fait pour se débarrasser de ses agresseurs ? En faite, notre héro était un expert en arts martiaux, en effet, il s’entraînait à ces derniers depuis qu’il était âgé de trois ans. Sa particularité ? La rapidité de ses mouvements et sa grande maîtrise des coups de pieds qu’il savait enchaîner avec une incroyable facilité et de manière surprenante. Bref, à l’aide d’un coup de pieds directe au niveau du ventre ennemi, il avait stoppé la respiration de ce dernier qui fut donc dans l’incapacité de se mouvoir.
Notre bel étranger continua donc sa route à travers les rues fortement peuplées d’Atsusa, prêtant une attention assez discrète sur les personnes qu’il pouvait croiser. Mais ou se dirigeait-il de cette façon ? A priori, vu les chemins qu’il empruntait, il quittait le quartier pauvre de la cité et s’acheminait vers le centre ville ; à vrai dire c’est la qu’il y avait le plus à faire. Peut-être avait-il un petit creux et voulait-il se restaurer, ou peut-être encore devait-il acheter une quelconque marchandise. Quoiqu’il en soit, il se trouvait à présent en plein centre ville et ne savait plus au donner de la tête tant il y avait du monde. Subitement, il se dirigea vers un marchand de fruit, de sa main droite il prit une pomme bien verte tendis qu’il plongeait son autre main au fond de sa poche. Il y trifouilla quelques secondes avant d’en ressortir une dizaine de pièces qui servirent à payer le vendeur…Il enfonça à nouveau sa main dans son pantalon dans l’espoir d’y trouver un peu de monnaie. Malheureusement plus rien, il venait d’user ses derniers sous pour cette pomme…Il baissa légèrement la tête et soupira longuement.

***Shinzo…Cette foutue pomme m’a ruiné…Je suppose que tuer le marchand est une mauvaise idée ?!***

Il secoua son visage avant de reprendre sa route tout en dégustant son maigre repas. Notre garçon, le dénommé Shinzo vagabondait dans les avenues de la ville en prenant soins de ne pas quitter le centre. Après tout, n’avait-il pas des choses importantes à faire ? Ce n’était pas s’acheter cette pomme tout de même ?! Finalement, lassé de faire les cents pas, il décida de prendre place sur un banc en espérant cette fois qu’il n’aurait pas à faire à de sales mécréants. Non pas parce qu’il en avait peur mais plutôt parce que tout cela le fatiguait ; il est vrai que des imbéciles de leur sorte il en côtoyait tous les jours. Tout d’un coup, alors que son regard se perdait loin à l’horizon, son visage s’illumina. Enfin, son compagnon était arrivé. Ce dernier n’avait pas changés depuis les jours qui s’étaient écoulés. Promptement, Shinzo se mit debout et se leva donc de son reposoir. Il se dirigea vers son ami, une fois dans son dos, il lui tapota l’épaule à l’aide de sa main droite. Néanmoins, il fut surpris, Shuya était accompagné d’une jeune fille qui était ma fois assez mignonne. Alors que son camarde s’était retourné et l’avait déjà salué, notre héro contemplait toujours cette jeune fille. Mais Shinzo revint bien vite à la réalité et cessa de se préoccupé de cette inconnue ; il apprit quelques temps après qu’il s’agissait en faite de la petite amie de Shuya… Par ailleurs, ce dénommé Shuya devait retrouver notre jeune homme dans cette ville afin de discuter d’une affaire importante…
- Alors Shinzo…Devons-nous les rejoindre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ex Monkey D. Luffy
Capitaine des Mugiwaras Pirates [En teste]
Capitaine des Mugiwaras Pirates [En teste]
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 08/12/2008

Feuille de personnage
Fruit du démon: Gomu Gomu No Mi
Camp: Mugiwara No Kaizoku
Prime: 300 000 000

MessageSujet: Re: Kuroda Shinzo (Terminé ! ^^)   Lun 8 Déc - 19:21

.:.Un trimestre plus tard.:.

Le ciel était dégagé et les rayons de la plus grande étoile de l'univers illuminaient le magnifique pays. La température était plutôt élevée, elle devait tourner aux alentours des trente degrés, néanmoins, une petite brise légère et agréable la rendait supportable. Il n'y avait pas un seul bruit dans la nature mis à part le chant des oiseaux et les branches d'arbres bougeant à cause du vent...Après tout il était encore tôt, le soleil venait tout juste de se lever, la journée débutait à peine. Lentement, un somptueux village dissimulé au centre du pays se réveillait, tous ses habitants sortaient du pays des rêves. Ce village était entouré d'une immense forêt, oui une forêt comme on en voit rarement. Les arbres montaient à plusieurs mètres en direction des cieux et leur feuillage conférait au village une zone ombragée...Ce village était appelé Kurokusi. Il s’agissait d’un village marchand très réputé, on y trouvait de tout la bas. Des parchemins et des armes pour shinobis et samurais mais également des hôtels et des animaux… Bref, si vous cherchez quelque chose vous pouvez être certains de le trouver dans ce village. Au loin, arrivant face aux imposantes portes du village, on pouvait observer une silhouette. Le soleil se trouvait dans son dos, impossible donc de voir à quoi cet étranger ressemblait. Toutefois, au fur et à mesure de sa progression, il révélait son apparence. A priori, il devait s’agir d’un jeune homme n'excédant pas le mètre quatre vingt, Il ne devait pas être très lourd, en effet, son allure était svelte et mince. Sa coiffure était comme semble-t-il dirigée vers l’arrière…Pourtant il n’y avait pas de vent, il avait donc prit la peine de se coiffer.

Après plusieurs minutes de marche l’inconnu arriva finalement dans une zone de lumière, révélant alors au grand jour son vrai visage. Oui, à présent on pouvait clairement le détailler. Il s'agissait de Shinzo, jeune homme à la chevelure foncée et ayant à peu près dix neuf ans. Il était vêtu, comme la plupart du temps et comme tous les membres de l’organisation à laquelle il appartenait, d’une longue cape blanche arborant de nombreux motifs dorés. Cette cape, il la laissait généralement entre ouverte pour sentir le vent glisser sur son torse, une sensation pour le moins agréable. Son pantalon était noir, toute fois, trois bandelettes blanches se trouvaient sur l'une de ses jambes, elles servaient simplement à tenir son étui pour y ranger ses armes. Dans sa main, se tenait fermement un gant en fer décoré de plusieurs lames, il s’en servait pour combattre ; cela lui permettait d’abattre ses ennemis très rapidement et discrètement…En effet, une telle arme donne un avantage certain au corps à corps ! Quant à ses yeux, ils étaient particulièrement étranges puisque leur couleur était d’un bleu des plus profonds. Aujourd’hui une lourde tâche l’attendait, il devait se rendre aux alentours d’une grotte, là bas sa nouvelle demeure l’attendait…Tenshi Soshiki. Effectivement, les dons exceptionnels de Shinzo avaient grandement intéressé le chef de l’organisation qui le recruta, maintenant il devait se familiariser avec les autres membres et pour se faire, se rendre au repaire. Mais pourquoi traverser ce village alors, c’est bien simple, la planque se trouvait à quelques mètres seulement de ce dit village. D’ailleurs, c’était un ordre du chef la raison de sa visite ici ; un informateur devait l’attendre dans un stand d’arme et lui remettre les plans de la grotte ainsi que sa clef pour entrer Shinzo devait donc maintenant trouver ce contact… Mais avant cela, il fallait encore pénétrer dans le village, chose aisée puisqu’il n’y avait aucun garde ! Le jeune homme se retrouvait donc à présent dans la grande rue du village, cette même rue ou se tenaient la plupart des commerces et habitations. Un restaurant faisait le coin droit de l’avenue et le petit marchand de ramen le coin gauche ; les habitants quant à eux s’adonnaient à leurs occupations respectives. Préparer la nourriture pour les cuisiniers, nettoyer son trottoir pour les commerçant ou encore vendre des tickets de tombola pour les plus jeunes. Ce lieu était vraiment très accueillant et regorgeait d’activités en tous genre, un véritable paradis.

Cependant, avec toutes ces personnes, retrouver l’informateur équivalait à retrouver une aiguille dans une botte de foin. Shinzo se mit donc à vagabonder de rue en rue à la recherche du stand d’arme, malheureusement il n’y en avait pas qu’un seul…En effet, depuis qu’il marchait, au moins dix magasins d’armes avaient croisés son chemin. L’homme aux griffes n’était pas un grand impatient mais le fait de ne pas trouver ce maudit contact commençait à l’énerver et ce au plus haut point ! Tout d’un coup, une voix se fit entendre dans le dos de notre héro, elle semblait s’adresser à lui. Shinzo se retourna promptement et fixa son interlocuteur. L’homme se présenta à lui comme étant ce contact tant recherché, le garçon n’y croyait pas, il l’avait finalement trouvé ! L’inconnu lui donna une enveloppe soigneusement fermée et partit sans dire un mot. Le membre des Tenshi Soshiki quant à lui s’empressa d’ouvrir cette même enveloppe en la déchirant. Un morceau de papier et une perle rougeoyante, voilà ce qui se trouvait à l’intérieur. Shinzo prit la perle et la rangea avec une grande précaution dans l’une de ses poches, ensuite il lut attentivement le plan…Cette grotte ne se trouvait vraiment pas loin ! Le brun ténébreux se mit donc à marcher et sortit du village, il s’engouffra dans la forêt et avança de cent mètre pour finalement arriver face à un gigantesque rocher. Evidement celui-ci était scellé pour empêcher l'entrée des ennemis. Shinzo examina ce rocher, à l’intérieur de ce dernier demeurait un renfoncement dont la forme était étrangement semblable à celle de la perle. Le jeune homme plaça donc sa relique dans ce « renfoncement ». A cet instant précis la pierre se mit rouler sur le coté et dégagea l’entrée. Lorsque le passage fut totalement libre, Shinzo aperçut quelqu’un de bien familier dans la pénombre. Ce « quelqu’un » agit rapidement en énonçant une courte phrase.


- Nous l’avons finalement rejoins, n’est-ce pas Shinzo ?



.:.En cet instant.:.

L’inconnu, toujours sur le sol ouvrit peu à peu ses yeux afin de fixer l’homme au dessus de lui. En outre, cet homme venait de lever son bras et donc sa main dans laquelle reposait son arme qui, je vous le rappelle était une longue lance acérée. Le type abattit hâtivement son instrument de combat en direction de l’herbe, à l’effet de tuer une bonne fois pour toute le mystérieux personnage étendu sur le terroir. Malheureusement pour l’attaquant, son adversaire roula prestement sur le côté gauche et par conséquent esquiva le coup qui devait lui être fatal. Il se releva péniblement et se posta face au lancier. Les deux êtres se dévisageaient, détaillant l’autre de la tête aux pieds avant de s’arrêter dans ses yeux…Finalement, le blessé se décida à rompre ce silence pesant.

- Shuya… J’ai changé d’avis… Ce n’est pas terminé !

Il marqua une courte pose dans le but d’avaler la salive accumulée dans sa bouche et d’expulser l’air ayant pénétré ses sinus pour se loger dans ses poumons. Ceci fait, notre héro, Shinzo donc, put continuer son monologue.

- L’organisation…Tenshi Soshiki…Elle n’est pas ce que l’on pensait…Voix-tu réellement une utopie dans tous nos meurtres inutiles ? Quittes ce groupe, retournes à tes anciennes occupations, moi, je vais intégrer un équipage et mettre ma force aux services de ce dernier...

En effet, il était impossible qu'une tierce personne sache que notre jeune homme appartenait au clan Kuroda et qu’il détestait tuer dans le simple but de s’amuser, pour le plaisir...Telles étaient les idéologies de Shinzo et Shuya. Un combat n’avait nullement besoin de se terminer par la mort d’un des combattants. Alors que Shinzo tentait toujours de raisonner son ami de toujours, Shyua Chôjirô, celui-ci fonça, pointant sa lance vers le visage de son ancien camarade. Shinzo s’abaissa rapidement et esquiva le coup. Il n’attendit pas longtemps avant de contre attaquer, l’instant de survie… Shuya s’écroula sous la technique du Kuroda…Oui…Le Chôjirô gisait sur l’herbe qui venait de sécher, deux lames plantées au travers de sa gorge. De petites larmes discrètes vinrent humidifier les yeux de notre héros qui n’avait toujours pas quitté le corps inerte des yeux… Il prit dans ses mains l’insigne décorant le tenue de son défunt ami avec pour inscription : « Chôjirô »

- Non, ce ne devait pas être toi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boa Hancock
Shichibukai [Capitaine des Kuja's Pirates]
Shichibukai [Capitaine des Kuja's Pirates]
avatar

Féminin
Nombre de messages : 201
Age : 29
Armes : Son charme.
Spécialité : Capitaine.
Equipage : Kuja's Pirates.
Date d'inscription : 29/11/2008

Feuille de personnage
Fruit du démon: Mero Mero no Mi
Camp: Pirate.
Prime: 80.000.000 de berries.

MessageSujet: Re: Kuroda Shinzo (Terminé ! ^^)   Lun 8 Déc - 19:39

Bienvenue parmi nôtre petite communauté ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smoker
Marine, Capitaine des Grey Wind [Contre-Amiral] - Modérateur -
Marine, Capitaine des Grey Wind [Contre-Amiral] - Modérateur -
avatar

Masculin
Nombre de messages : 430
Age : 30
Armes : Jiite en Seastone
Spécialité : Colonel/Commodore
Equipage : Marine
Date d'inscription : 30/11/2008

Feuille de personnage
Fruit du démon: Moku-Moku no mi
Camp: Marine
Prime:

MessageSujet: Re: Kuroda Shinzo (Terminé ! ^^)   Lun 8 Déc - 19:45

Bienvenu futur prisonnier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roronoa Zoro
Mugiwara Pirate [Bretteur] - Fondateur -
Mugiwara Pirate [Bretteur] - Fondateur -
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1301
Age : 29
Armes : Trois sabres: Wadô Ichimonji, Shuusui, Sandai Kitetsu.
Spécialité : Bretteur.
Equipage : Mugiwaras Pirates.
Date d'inscription : 07/11/2008

Feuille de personnage
Fruit du démon: Aucun.
Camp: Pirate.
Prime: 120.000.000 de berries.

MessageSujet: Re: Kuroda Shinzo (Terminé ! ^^)   Lun 8 Déc - 19:49

Comme la longueur de ton histoire est plutôt développée et que tu Rp dedans, je l'accepte en tant que Histoire/teste rp. Je te valide donc, tu peux aller faire ta fiche technique.

_________________
Kit fait par moi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://op-tankyuu.forums-actifs.com
Yukimura Toda
Capitaine des Lunes Ecarlates - Admin -
Capitaine des Lunes Ecarlates - Admin -
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1121
Age : 34
Armes : Un Katana
Spécialité : Bretteur
Equipage : Lunes Ecarlates
Date d'inscription : 21/11/2008

Feuille de personnage
Fruit du démon: Kaze Kaze No Mi
Camp: Pirate
Prime: 12.000.000

MessageSujet: Re: Kuroda Shinzo (Terminé ! ^^)   Lun 8 Déc - 19:50

Bienvenue cher compatriote
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ex Monkey D. Luffy
Capitaine des Mugiwaras Pirates [En teste]
Capitaine des Mugiwaras Pirates [En teste]
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 08/12/2008

Feuille de personnage
Fruit du démon: Gomu Gomu No Mi
Camp: Mugiwara No Kaizoku
Prime: 300 000 000

MessageSujet: Re: Kuroda Shinzo (Terminé ! ^^)   Lun 8 Déc - 19:51

Merci ^^. J'ai complètement oublié le test RP XD. Bref, merci de m'accepter tout de même :p.

Smoker => Espères pas trop ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kuroda Shinzo (Terminé ! ^^)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kuroda Shinzo (Terminé ! ^^)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Tan'Kyuu :: HRP :: Cabine du Capitaine :: Présentations :: Présentations validées.-
Sauter vers: